UE1 – Marché électrique – CM – 18h – 3 ECTS – Contrôle continu
Ce cours présente le fonctionnement d’un réseau électrique, sous l’angle technique et institutionnel. Il traite des formes organisationnelles et de la (dé)régulation du marché électrique, dans une perspective historique.

La modélisation microéconomique est mobilisée pour illustrer, comprendre et approfondir les spécificités du marché électrique (marchés, tarification, mix énergétique, ordre de mérite, pointe, réseau, concurrence, monopole naturel, finance, etc.).

Modalités pédagogiques : Présentiel
Prérequis : Microéconomie – Modélisation
Modalités d’évaluation des acquis : Contrôle continu – Ecrit
Compétences : Comprendre le fonctionnement d’un marché de l’électricité. Analyser les stratégies des acteurs de ce marché. Etre capable de modéliser et d’évaluer les effets des politiques économiques.


UE2 – Transition énergétique – CM – 18h – 2 ECTS – Contrôle continu
Ce cours recense les différentes technologies renouvelables (hydro, éolien, solaire, etc.) et les gisements d’économies d’énergie (bâtiments, réseau intelligent, stockage, etc.), en proposant un éclairage technique (implantation, rendement, intermittence, etc.). Il fait un état des lieux de la pénétration des énergies renouvelables et des politiques mises en place pour la favoriser (fiscalité, tarif de rachat, etc.), avec une mise en perspective historique et une comparaison entre pays.

La modélisation microéconomique est utilisée pour illustrer, comprendre et approfondir les notions traitées (calcul de rentabilité, effets des politiques, etc.). Des interventions professionnelles viennent compléter ces aspects, abordant notamment le montage d’un projet éolien, les outils d’évaluation du potentiel d’un site d’implantation et les études d’impacts préalables.

Modalités pédagogiques : Présentiel
Prérequis : Microéconomie – Modélisation
Modalités d’évaluation des acquis : Contrôle continu – Etudes des cas – Soutenance
Compétences : Comprendre les enjeux de la transition énergétique. Analyser les stratégies des acteurs de ce marché. Etre capable de modéliser et d’évaluer les effets des politiques économiques. Détenir de bonnes connaissances sur les étapes du montage et le suivi d’un projet d’énergie renouvelable.


UE3 – Economie du changement climatique – CM – 18h – 3 ECTS – Contrôle continu
Ce cours synthétise les connaissances sur les impacts physiques et économiques des changements climatiques futurs. Les méthodes d’évaluation économique des dommages sont présentées et appliquées pour quelques secteurs importants (agriculture, élévation du niveau des mers, santé).

Ce cours définit les notions de politiques d’atténuation du changement climatique et d’adaptation au changement climatique, en proposant un cadre méthodologique et analytique (modélisation, analyse multicritères, études de cas, transferts d’expériences).

Modalités pédagogiques : Présentiel
Prérequis : Microéconomie – Théorie de la croissance – Modélisation
Modalités d’évaluation des acquis : Contrôle continu – Ecrit
Compétences : Acquérir les connaissances de base sur le changement climatique. Etre capable de mobiliser la théorie économique pour évaluer monétairement les impacts des changements climatiques. Maîtriser les notions de politiques d’atténuation et d’adaptation.


UE4 – Marchés du carbone – CM – 18h – 2 ECTS – Contrôle continu
Ce cours recense les institutions de régulation des gaz à effet de serre (protocole de Kyoto, mécanismes de flexibilité, système communautaire d’échanges de quotas d’émissions, etc.).

Le cours donne un retour d’expériences et des clés d’analyse, après les premières périodes d’activité du système communautaire d’échanges de quotas d’émissions (indicateurs, substitutions énergétiques, fondamentaux du prix du carbone, finance carbone).

Parmi les mécanismes de flexibilité issus du protocole de Kyoto, les « Mécanisme de Développement Propre » font l’objet d’une présentation approfondie (études de cas, calculs des émissions évitées, démonstration de l’ »additionnalité »).

Modalités pédagogiques : Présentiel
Prérequis : Calculs financiers – Microéconomie – Modélisation
Modalités d’évaluation des acquis : Contrôle continu – Rapport de synthèse – Soutenance
Compétences : Connaître les institutions de régulation des gaz à effet de serre. Comprendre le fonctionnement du marché du carbone européen et les stratégies des acteurs de ce marché. Utiliser les méthodologies certifiées par la Convention-cadre sur le changement climatique pour monter des projets dans le cadre des mécanismes de flexibilité du protocole de Kyoto.


UE5 – Indicateurs de développement durable – CM – 18h – 3 ECTS – Contrôle continu
Le cours vise a étudier des indicateurs de développement durable en lien avec les enjeux environnementaux des territoires à différents niveaux (local, régional et national). Les indicateurs sont analysés à la fois dans leur dimension théorique et appliquée à partir d’études de cas.

Un contenu méthodologique est proposé sur les indicateurs de durabilité dans une perspective appliquée à partir de l’empreinte écologique, des indicateurs de la stratégie nationale du développement durable nationale, ou encore sur des approches de comptabilité verte. La mise en oeuvre de ces indicateurs peut s’appuyer sur les plans et programmes climats à l’échelle régionale ou nationale, mais également sur des expériences à l’échelle des entreprises et des collectivités.

Modalités pédagogiques : Présentiel
Prérequis : Aucun
Modalités d’évaluation des acquis : Contrôle continu – Ecrit
Compétences : Connaître les institutions de régulation des gaz à effet de serre. Comprendre le fonctionnement du marché du carbone européen et les stratégies des acteurs de ce marché. Utiliser les méthodologies certifiées par la Convention-cadre sur le changement climatique pour monter des projets dans le cadre des mécanismes de flexibilité du protocole de Kyoto.


UE6 – Evaluation des impacts environnementaux – TD – 18h – 2 ECTS – Contrôle continu
Ce cours traite diverses méthodologies d’évaluation des impacts environnementaux des produits et/ou des procédés (analyse de cycle de vie, bilan carbone, empreinte eau). Chaque méthode fait l’objet d’une présentation technique et d’une mise en œuvre sur logiciel(s) sous la forme de travaux pratiques.

Le cours met aussi en perspectives ces savoir-faire, en proposant une évaluation critique et une réflexion d’ensemble sur la démarche d’évaluation environnementale.

Modalités pédagogiques : Présentiel
Prérequis : Aucun
Modalités d’évaluation des acquis : Contrôle continu – Questionnaire
Compétences : Avoir des notions techniques et pratiques sur l’analyse de cycle de vie, le bilan carbone et l’empreinte eau. Etre initié à la manipulation des logiciels. Avoir du recul sur l’utilisation de ces indicateurs.


UE7 – Evaluation économique de l’environnement par les méthodes indirectes – CM – 18h – 3 ECTS – Contrôle continu
Ce cours présente les différentes méthodes d’évaluation économique de l’environnement par les méthodes dites indirectes (méthode des coûts de remplacement, de coûts évités, ou de coûts de restauration). Il revient sur les controverses théoriques autour de la monétarisation. Les concepts, les hypothèses de travail, les cadres d’analyse et des illustrations par des cas concrets sont présentés pour comprendre et approfondir l’apport de l’évaluation économique (en comparaison des évaluations purement physique) pour révéler la valeur de l’environnement naturel et leur contribution au bien-être humain.

Des interventions d’experts (économiste et écologue) viennent compléter ces aspects théoriques en présentant les outils (biophysique/économique) de l’évaluation des services écosystémiques et leur usage dans le processus de décision publique, ou dans le conseil aux acteurs économiques (entreprises, collectivités locales).

Modalités pédagogiques : Présentiel
Prérequis : Microéconomie – Econométrie
Modalités d’évaluation des acquis : Contrôle continu – Ecrit
Compétences : Connaître les méthodes d’évaluation économique indirectes. Etre capable de choisir la plus adaptée en fonction du domaine d’application et du contexte. Etre capable de la mettre en œuvre.


UE8 – Evaluation économique de l’environnement par les méthodes directes – CM – 18h – 2 ECTS – Contrôle continu
Ce cours présente les avancées récentes dans l’usage des méthodes dites directes (méthode d’évaluation contingente, méthode des expériences de choix) pour l’évaluation des bénéfices des politiques et projets environnementaux. Il détaille les cadres méthodologiques de mise en place des protocoles d’évaluation : définition des scénarios de marchés hypothétiques, les différents modes d’enquête, les modèles économétriques pour l’analyse des données, l’inférence des valeurs des consentements à payer/consentement à recevoir, les principes d’agrégation de ces valeurs.

Des études de cas (évaluation de la valeur patrimoniale de la biodiversité forestière, valeur récréative des zones humides, valeur esthétique des paysages ruraux, etc.) sont mobilisées pour la maîtrise des méthodes (identification et résolution des problèmes rencontrés lors de leur mise en œuvre).

Modalités pédagogiques : Présentiel
Prérequis : Microéconomie – Econométrie
Modalités d’évaluation des acquis : Contrôle continu – Ecrit
Compétences : Connaître les méthodes d’évaluation économique directes. Etre capable de choisir la plus adaptée en fonction du domaine d’application et du contexte. Etre capable de la mettre en œuvre.


UE9 – Aide à la décision – CM – 18h – 3 ECTS – Contrôle continu

Ce cours s’intéresse à l’analyse économique des projets publics qui a pour but d’élucider les coûts et les rendements économiques à l’échelle sociale de projets concurrents ayant un caractère public. On s’intéressera à l’analyse coûts-avantages, la plus répandue des analyses de projets directement inspirée du calcul économique. On étudiera les techniques de valorisation des avantages et des coûts ainsi que les règles de choix. Les analyses multicritères seront également appréhendées lorsqu’on estime que les objectifs à atteindre relèvent de critères différents et incommensurables.

Les projets soumis à l’analyse voient leurs coûts de construction puis leurs coûts d’utilisation et les avantages qu’eux-mêmes procurent s’étaler sur de nombreuses périodes. Il s’agira donc d’appréhender l’actualisation et de calculer la valeur nette de projets concurrents. On analysera pour finir les choix en présence d’incertitude.

Modalités pédagogiques : Présentiel
Prérequis : Microéconomie – Economie publique
Modalités d’évaluation des acquis : Contrôle continu – Ecrit
Compétences : Connaître l’ensemble des outils d’aide à la décision. Savoir choisir le critère de décision adapté en fonction des circonstances (cahier des charges, information, thématique, etc.). Etre capable de le mettre en œuvre.


UE10 – Montage et gestion de projets – TD – 18h – 3 ECTS – Contrôle continu
Ces travaux dirigés proposent une première approche opérationnelle de la théorie et de la pratique du montage et de la gestion de projets. Des séances sur postes (2/3 des séances) permettent aux étudiants de découvrir et manipuler les logiciels les plus utilisés et/ou représentatifs.

Modalités pédagogiques : Présentiel
Prérequis : Aucun
Modalités d’évaluation des acquis : Contrôle continu – Questionnaire
Compétences : Avoir des bases théoriques et pratiques sur la gestion de projets. Etre initié à la manipulation des logiciels principaux.


UE11 – Système d’information géographique – TD – 15h – 2 ECTS – Contrôle continu
Ces travaux dirigés ont pour but d’initier l’étudiant aux concepts, aux méthodes et à la pratique sur logiciel des systèmes d’information géographique (SIG).

Modalités pédagogiques : Présentiel
Prérequis : Aucun
Modalités d’évaluation des acquis : Contrôle continu – Production individuelle
Compétences : Avoir des bases théoriques et pratiques sur les systèmes d’information géographiques. Etre initié à la manipulation des logiciels principaux.


UE12 – Anglais économique – TD – 15h – 2 ECTS – Contrôle continu
Ces travaux dirigés sont orientés sur la pratique de l’oral et de la conversation.

Modalités pédagogiques : Présentiel
Prérequis : Aucun
Modalités d’évaluation des acquis : Contrôle continu – Participation orale
Compétences : Etre capable de prendre la parole en anglais.